Catégorie : Articles

La déportation vers la Nouvelle-Calédonie

Après la défaite de la légendaire Commune de Paris (mai 1871), quelques milliers d'insurgés furent envoyés, comme mesure de punition, à l'autre bout du monde. La Nouvelle-Calédonie, un archipel du Pacifique Sud, était depuis une vingtaine d'années territoire français où, tout comme en Guyane, il avait été mis en place une colonie pénitentiaire.

Catégorie : Articles

Selon le quotidien constantinois "Ennahar": Saïd Makhloufi revendiquerait dans une cassette vidéo l'assassinat de Kasdi Merbah

Dans une dernière livraison datée du vendredi 12 novembre, le quotidien du soir Ennahar, publié en langue nationale à Constantlne, défraie la chronique par un long commentaire sur les raisons qui auraient précipité l'assassinat de Kasdi Merbah, ex-Premier ministre et président du MAJD.

Catégorie : Articles

La déportation vers la Nouvelle-Calédonie: En Algerie

Les Kabyles constituaient le deuxième plus grand peuple berbère d'Algérie où, depuis 1830, flottait le drapeau français. Initialement, Kalif Mohamed El Mokrani (1815-1871) s'était loyalement mis sous l'autorité française, mais sa bienveillance s'est transformé en rancœur lorsque son offre de combattre avec 1500 hommes à leurs côtés contre les Prussiens pendant la guerre Franco-Allemande a négligemment été écartée.