Décès de Jean-Marie Boeglin: Homme de théâatre et militant du FLN pendant la guerre de libération

Très peu connu des nouvelles générations, Jean Marie BOEGLIN est un grand homme de théâtre  français et militant anticolonialiste.

Dès 1958, il  choisit de s'engager dans le FLN pour participer à la libération de notre pays.

Il a réussi à mettre en place le réseau Lyon-Grenoble constitué d'une cinquantaine de personnes organisé en cellules cloisonnées.

En juin 1961, il est condamné par contumace par la justice coloniale à 10 ans de prison. Il ne fut amnistié qu'en 1966.

Le premier janvier 1963, il créa le TNA (Théâtre national d'Alger) avec Mustapha Kateb et Mohamed Boudia. C'est lui qui a pris en charge la section "Institut national de formation et de chorégraphie" au sein du TNA.

Dès les premiers mois, il met en scène la première œuvre du TNA, il s'agit de la pièce "LE FOEHN" écrite par Mouloud Mammeri.

Grand ami de Kateb Yacine, il monta ensuite "L'exception et la règle" de Berthold Brecht.

En octobre 1966, il est licencié du TNA par le pouvoir de Boumediene pour lequel il ne cacha pas son opposition.

QUE SON ÂME D'HOMME JUSTE REPOSE EN PAIX !